Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

Rallye des gazelles : 66ème place sur 150 pour les filles de l’équipage 139 - Femmes / Foxoo
Local-events / Vos évènements relayés sur Twitter GUIDE   SUIVRE
Ma ville   Mes évènements   Annoncer un évènement
Source : #6201 Publié le 03/04/12 | Vues : 537

Rallye des gazelles : 66ème place sur 150 pour les filles de l’équipage 139 / Femmes


Alors qu'elles participaient pour la première fois à un rallye, les gazelles soutenues par la Fondation d'Entreprise Sodebo terminent 66ème sur 150. C’est terminé ! Le Rallye des Gazelles est fini et les filles de l’équipage 139 éprouvent une certaine nostalgie qui oscille entre la fierté et les regrets. Et elles ont raison d'êtres fières, Manuela Gourmaud et Anne Sophie Maujerie. Soutenues par la Fondation d’Entreprise Sodebo, elles terminent plus qu’honorablement : 66ème sur 150 au classement général et à la 25ème place du classement de la première participation. Des regrets, on en a toujours ! Les deux filles reconnaissent qu'elles se sont laissées prendre au jeu de la compétition et que là, faute d’expérience, elles n’ont pas pu s’aligner face aux prouesses d'équipages plus confirmés.



Mélange d’émotions donc pour les deux quadras qui regrettent de revenir sur le bitume et de quitter si vite le désert marocain qu’elles ont arpenté pendant neuf jours. Elles reconnaissent cependant un certain soulagement d’être arrivées au bout du périple même si elles n’ont pas trouvé la dernière balise qui leur a fait perdre pas mal de points. Entre la voiture « tankée » dans le sable dès les premières heures de course, la vallée du Draa noyée sous la pluie et l’oued inondé, la perte de tous les repères dans la boue avec la crainte de l’enlisement, les 50°C dans la voiture et la fatigue, la peur de casser ou de se perdre, le stress, la tension palpable au quotidien, la concentration sur les cartes et sur la conduite, cet équipage de bizuths a fait preuve d’un mental exceptionnel et d’une solidarité sans faille qui leur a offert d’aller au bout de cette aventure et de rêver déjà d’y revenir l’année prochaine. Chapeau bas, les filles !


En savoir plus
Partager :
Facebook