Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

Journée d’étude à l’ENS autour d’Ulysse Clandestin : Féminisme et Immigration 2012 à Paris - Femmes / Foxoo
Local-events / Vos évènements relayés sur Twitter GUIDE   SUIVRE
Ma ville   Mes évènements   Annoncer un évènement
Source : #5919 Publié le 22/03/12 | Vues : 82

Journée d’étude à l’ENS autour d’Ulysse Clandestin : Féminisme et Immigration 2012 à Paris / Femmes

Evènement passé.

Le samedi 07 avril 2012 à Paris (75).

Cette journée aura lieu le samedi 7 avril 2012 à l’ENS de 13h30 à 19h30 en présence du cinéaste Thomas Lacoste.






Bande annonce du film Ulysse Clandestin

A 14h lecture d’un extrait de Trois femmes puissantes de Marie NDiaye (Gallimard, 2009) par la comédienne Marianne Denicourt, suivie des projection du court-métrage Il fut des peuples libres qui tombèrent de plus haut (17’, LBP, 2010), conçu à partir d'un texte du sociologue Abdelmalek Sayad (extrait de L'immigration ou les paradoxes de l'altérité, Ed. Raisons d'agir, 2006) et d'une adaptation de la pièce chorégraphique Self portrait camouflage de la danseuse et chorégraphe Latifa Laâbissi. Cette projection sera suivie de celle du film choral de Thomas Lacoste Ulysse Clandestin ou les dérives identitaires (93’, LBP, 2010), dans lequel interviennent des historien-ne-s Pap Ndiaye (EHESS), Gérard Noiriel (EHESS), Tzvetan Todorov (CNRS) et Sophie Wahnich (CNRS) ; des anthropologues Michel Agier (EHESS), Marcel Detienne (EPHE), Françoise Héritier (Collège de France) et Emmanuel Terray (EHESS) ; des sociologues Luc Boltanski (EHESS) et Eric Fassin (ENS), avec la comédienne et metteure en scène Anaïs de Courson.



A 16h30 discussion autour de la problématique suivante : Comment les études de genre éclairent-elles les replis identitaires et les politiques nationalistes qui ressurgissent dans un Occident en crise ? avec les intervenant-e-s suivant-e-s : Etienne Balibar (philosophe, professeur émérite de l'Université Paris X-Nanterre et professeur à l'Université de Californie à Irvine, Etats-Unis), Elsa Dorlin (philosophe, professeure à Paris VIII), Nacira Guénif-Souilamas (sociologue, maîtresse de conférence à l'Université de Paris XIII, Paris-Nord), Latifa Laâbissi (danseuse, performeuse et chorégraphe) et Louis-Georges Tin (maître de conférences à l’IUFM d’Orléans et enseigne également à l'Ecole des hautes études en sciences sociales, il est le président-fondateur de la journée internationale contre l'homophobie (IDAHO) et président du CRAN).

Si Ulysse Clandestin a été conçu dans le contexte du débat sur l’identité nationale, faisant suite à la création du ministère de l’immigration et de l’identité nationale, ce ciné-frontières engage à une prise de position éthique et politique face à un repli identitaire qui ne cesse de s’affirmer et de se durcir. Il s’avère nécessaire de réinvestir cette prise de position en réponse à une situation de crise(s) et à des échéances électorales marquées par la résurgence d’un ensemble de discours qui instituent une norme identitaire excluante. C’est en ce sens que la journée du 7 avril propose d’articuler une démarche de réflexion critique autour des questions conjointes des identités « féminines » et des identités « étrangères », à partir de la problématique suivante : Comment les études de genre éclairent-elles les replis identitaires et les politiques nationalistes qui ressurgissent dans un Occident en crise ?

Il s’agit de définir les contours d'une pensée qui prenne appui sur la convergence entre une démarche féministe et une réflexion sur la question de l’immigration - convergence nécessaire face à la violence exercée par les processus normatifs à l’oeuvre dans l’imposition d’une « identité nationale », afin de pouvoir proposer un discours autre, susceptible de déplacer les frontières structurant l’espace social.

Journée d’étude à l’ENS autour d’Ulysse Clandestin : Féminisme et Immigration
Ecole normale supérieure
salle Dussane
45 Rue d'Ulm
75005 Paris

Entrée libre dans la limite des places disponibles.




En savoir plus
Partager :
Facebook